Tels les Mousquetaires, ils se déplacent souvent à trois. Jean-Jacques, le père, du bout de la table, chaperonne ses deux joyeux larrons de fils Nicolas et Antoine. Les deux frères nous expliquent d’abord leurs terroirs affiliés à chaque cuvée, l’Un complétant le discours de l’Autre et vis-et-versa. Puis l’actualité étant, nous évoquons l’appellation Pouilly-Fuissé 1er Cru qui devrait voir le jour prochainement. Il s’agit d’une belle distinction pour ces 28 climats d’exception. Mais la clé de voûte du domaine, outre le fait que le domaine travaille en Agriculture Biologique, tient dans l’élevage des vins. En effet, chez les « Denog », l’élevage en fût est long, voire très long et sans intervention. Ainsi, ils revendiquent une « patte » qui donne aux vins de la longueur et une aptitude au vieillissement connue et reconnue.

Enfin, en clin d’œil à Marcel LAPIERRE, dont Jean-Jacques a toujours été très proche, les Denogent produisent une unique cuvée en rouge de Beaujolais-Villages sur les vignes du grand Jules CHAUVET. Belle dégustation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *